Selon les données de la FAO, la production mondiale d'œufs a augmenté régulièrement au cours des dernières décennies, passant de 41,6 millions de tonnes en 2000 à 81,1 millions de tonnes en 2020.

Cette augmentation est principalement attribuable à l'expansion de l’élevage de poules pondeuses, une filière en pleine croissance dans le monde.

En Afrique, la filière avicole est l'une des filières de l’élevage les plus prolifiques, car elle fournit à la fois de la viande et des œufs pour les besoins alimentaires des populations. Le secteur avicole est également en pleine croissance en Afrique, avec un taux de croissance annuel de 5 % ces dernières années.

Les œufs font partie des produits alimentaires les plus consommés en Afrique. Selon la FAO, la consommation d'œufs en Afrique a augmenté annuellement de 2,8 % au cours des dix dernières années, dépassant la croissance de la population. Les œufs sont une importante source importante de protéines en Afrique.

Cependant, la production de poules pondeuses en Afrique est encore relativement faible comparée à celle d'Asie et d'Amérique latine. Selon la FAO, la production d'œufs en Afrique représentait seulement 5 % de la production mondiale en 2018.

L'élevage de poules pondeuses est une activité économique rentable en Afrique. Les sources de revenus possibles d’une ferme d’élevage de poules pondeuses sont :

  • La vente d'œufs : La vente d'œufs est la principale source de revenus des fermes de poules pondeuses. Les œufs peuvent être vendus sur le marché local.
  • La vente de poussins : Les éleveurs de poules pondeuses peuvent également vendre des poussins à d'autres éleveurs ou à des particuliers souhaitant démarrer leur propre élevage de volailles.
  • La vente des poules pondeuses elles-mêmes : Les éleveurs peuvent vendre des poules pondeuses adultes à d'autres éleveurs ou à des particuliers qui souhaitent ajouter des poules à leur élevage.
  • La vente de fumier de poulet : Les excréments de poulet sont une source d'engrais organique naturel qui est riche en nutriments pour les cultures. Les éleveurs peuvent vendre le fumier de poulet à des agriculteurs locaux pour dégager des revenus supplémentaires.
  • Formations : Les éleveurs de poules pondeuses peuvent organiser des formations au profit des personnes intéressées par l’élevage de poules pondeuses.

Selon la Banque mondiale, la population africaine devrait atteindre 2,5 milliards d'habitants d'ici 2050, ce qui devrait entraîner une plus forte demande de produits alimentaires, y compris la viande de poulet et les œufs.

En termes de coûts, le démarrage d'une entreprise d'élevage de poules pondeuses peut être relativement abordable, mais dépend des objectifs fixés par le promoteur.

Selon la FAO, le coût de démarrage d'une petite entreprise d'élevage de poules pondeuses en Afrique peut être inférieur à 1 000 dollars américains. Les coûts initiaux comprennent l'achat des poulets, la construction d'un petit poulailler, l'achat d'aliments pour poulets et d'autres fournitures de base.

L’avantage de l’élevage de poules pondeuses est le retour rapide sur investissements, car la poule commence à pondre à l'âge de quatre à six mois et peut pondre environ 300 œufs par an.

Cependant, pour réussir, il est important de de mettre en place des pratiques de gestion efficaces et de travailler avec des experts locaux pour garantir le succès de l'entreprise dont la rentabilité dépendra de la qualité de la nourriture servie aux poules et de la prévention contre les maladies telle que la grippe aviaire.

En somme, investir dans l'élevage de poules pondeuses en Afrique est une idée d'entreprise économiquement viable, au regard de la demande croissante de produits avicoles, de la facilité et de la rentabilité relative de l'élevage des pondeuses, ainsi que de la faible barrière à l'entrée pour les nouveaux investisseurs qui peuvent rapidement se faire une place.