Les chambres froides solaires fonctionnent en utilisant des panneaux solaires pour générer de l'électricité, qui est ensuite utilisée pour alimenter un système de réfrigération.

Les chambres froides solaires sont utilisées pour conserver plus longtemps les denrées alimentaires périssables, notamment les fruits, les légumes, la viande, le poisson et les produits laitiers. Dans le domaine de la santé, ces installations peuvent être utilisées pour stocker des vaccins et d'autres produits médicaux qui nécessitent un refroidissement.

Les avantages des chambres froides solaires sont multiples. Elles permettent de réduire les pertes après récolte et améliorent la sécurité alimentaire qui est une préoccupation cruciale sur le continent.

Selon la FAO, jusqu'à 30 % des aliments qui périssent en Afrique sont perdus du fait du manque d'infrastructures de stockage adéquates, ce qui souligne l'importance du développement d'infrastructures de stockage de qualité, telles que les chambres froides solaires.

Le marché des chambres froides en Afrique est en constante croissance. Selon une autre étude de marché réalisée par Mordor Intelligence, le marché des chambres froides en Afrique devrait croître à un taux annuel composé de 5,5 % entre 2021 et 2026.

La construction de chambres froides solaires en Afrique est une idée d'entreprise au potentiel énorme en Afrique où des quantités importantes de fruits et de légumes, sont perdus chaque année du fait du manque d’infrastructures de stockage appropriées.

De plus en plus, la demande de produits frais augmente en Afrique du fait du nombre croissant de la population urbaine, d’où l’intérêt des chambres froides solaires qui sont des moyens de stockage efficaces et durables des produits agroalimentaires.

En résumé, la construction de chambres froides solaires en Afrique est une idée d’entreprise potentiellement rentable pour plusieurs raisons :

  • Tout d'abord, elle permet de prolonger la durée de conservation des produits frais ;
  • Deuxièmement, l'utilisation de l'énergie solaire pour alimenter ces chambres froides réduit les coûts d'exploitation, l’énergie solaire étant gratuite ;
  • Enfin, la construction de chambres froides solaires peut aider à créer des emplois locaux et d’ainsi stimuler les économies africaines.
  • Outre le secteur agroalimentaire, l’industrie médicale est une importante niche de marché pour les promoteurs de chambres froides solaires.
  • De plus, l’Afrique exporte de plus en plus des produits frais. Selon l'Organisation mondiale du commerce (OMC), les exportations africaines de produits frais ont augmenté de 14 % entre 2012 et 2017. Le développement de chambres froides solaires, est une solution pour conserver les produits et maintenir leur qualité pendant des périodes plus longues afin de les acheminer sur le marché international.

Il existe des exemples d'entreprises africaines qui sont actives dans la fabrication de chambres froides solaires. Par exemple, l'entreprise kenyanne Solar Freeze a mis sur le marché des chambres froides solaires pour les petits agriculteurs. Cette entreprise a également créé de nombreux emplois locaux dans la construction et la maintenance des chambres froides solaires.

Une étude menée par la FAO a révélé que le coût de construction d'une chambre froide solaire de 10 m³ en Afrique de l'Ouest variait de 5 000 à 7 000 dollars américains (environ 4 200 à 5 900 euros) en 2014. Une étude de cas réalisée par la GIZ en Tanzanie en 2018 a révélé que le coût de construction d'une chambre froide solaire de 6 m³ variait de 3 500 à 4 500 euros. Ces estimations prenaient en compte le coût des panneaux solaires, des batteries, des régulateurs de charge, des convertisseurs, des capteurs de température, des conduites, des matériaux d'isolation et des frais de main-d'œuvre.

Tout compte fait, la construction de chambre froides solaires en Afrique est une idée d’entreprise viable et au potentiel énorme, au regard du potentiel d’ensoleillement dont jouit le continent, de l’intérêt des chambres froides pour la conservation des denrées périssables et la lutte contre l’insécurité alimentaire est au cœur de toutes les préoccupations sur le continent.

Les entrepreneurs qui souhaitent se lancer dans ce secteur ont des possibilités de bénéficier de subventions pour financer leur projet, car certains gouvernements africains offrent des subventions et des financements pour les entreprises qui se spécialisent dans les technologies durables.