La gestion de la chaîne d'approvisionnement implique la coordination de plusieurs activités, notamment la gestion des fournisseurs, la gestion des stocks, la planification de la production, la gestion des entrepôts, la logistique de transport, la gestion des commandes, la gestion des retours, etc. L'objectif de la GCA est d'optimiser l'ensemble de ces activités pour garantir la satisfaction du client final, tout en minimisant les coûts et en améliorant la rentabilité.

La gestion de la chaîne d'approvisionnement est une discipline clé dans le monde des affaires, en particulier dans le secteur industriel.

Selon une étude menée par Frost & Sullivan en 2019, le marché de la logistique et de la chaîne d'approvisionnement en Afrique subsaharienne était estimé à 102 milliards de dollars en 2018 et devrait croître pour atteindre 154 milliards de dollars en 2023, avec un taux de croissance annuel composé de 8,6%.

Les technologies de la gestion de la chaîne d'approvisionnement en Afrique sont de plus en plus utilisées, bien que leur adoption reste encore relativement faible comparativement aux autres régions du monde. Selon une enquête menée par le Council of Supply Chain Management Professionals en 2020, seulement 18% des entreprises africaines ont mis en place des outils de suivi et de traçabilité des produits, contre 54% dans les Amériques et 42% en Europe.

En Afrique, la gestion de la chaîne d'approvisionnement est un aspect essentiel et particulièrement cruciale pour le secteur industriel, au regard des défis liés à l'infrastructure et à la logistique, ce qui rend les dépenses de la chaîne d'approvisionnement plus onéreuses que celles des autres régions du monde.

Selon une étude menée par PwC en 2020, les dépenses de la chaîne d'approvisionnement en Afrique étaient estimées à plus de 400 milliards de dollars, et devraient continuer à croître dans les années à venir.

Par conséquent, proposer des solutions de gestion de la chaîne d'approvisionnement en Afrique est une idée d’entreprise très prometteuse.

D’ailleurs, les entreprises africaines sont de plus en plus conscientes de l'importance de la gestion de la chaîne d'approvisionnement pour améliorer leur compétitivité et leur rentabilité.

Selon une enquête menée par la BAD en 2019, plus de la moitié des entreprises africaines considèrent la gestion de la chaîne d'approvisionnement comme une priorité stratégique, et plus de 80 % avaient déjà mis en place des mesures pour améliorer leur efficacité opérationnelle.

Les entrepreneurs qui voudraient se lancer dans ce domaine, pourront proposer une gamme variée de services, notamment :

  • La vente de logiciels : les entrepreneurs peuvent vendre des logiciels de gestion de la chaîne d'approvisionnement aux entreprises qui souhaitent améliorer leurs processus de chaîne d'approvisionnement.
  • Le conseil et la formation : Les entrepreneurs peuvent proposer des formations aux entreprises pour les aider à mieux comprendre les enjeux de la gestion de la chaîne d'approvisionnement et à utiliser les logiciels de manière efficace, pour optimiser leur chaîne d'approvisionnement.
  • L’intégration de systèmes : Les entrepreneurs peuvent également proposer des services d'intégration de systèmes pour aider les entreprises à mettre en place les logiciels de gestion de la chaîne d'approvisionnement.
  • L’abonnement : Les entrepreneurs peuvent proposer un modèle d'abonnement pour les entreprises qui utilisent leurs logiciels de gestion de la chaîne d'approvisionnement, en leur offrant des mises à jour régulières et un support technique.
  • La vente de données : Les entrepreneurs peuvent collecter et vendre des données sur la chaîne d'approvisionnement à des entreprises ou des organismes gouvernementaux, pour leur permettre d'optimiser leurs processus.

En définitive, fournir des solutions de gestion de la chaîne d'approvisionnement en Afrique est une idée d’entreprise attrayante, qui présente des opportunités d’affaires intéressantes.

Cependant, il est important de noter que la réussite d'une telle entreprise dépendra de plusieurs facteurs, notamment la capacité à proposer des solutions adaptées aux besoins du secteur industriel et à maintenir une qualité de service élevée.